La souplesse des articulations

L’énergie circule d’autant mieux que les articulations sont souples. Ils faut donc les assouplir toutes progressivement. Pour cela, il y a 16 exercices dont certains sont des postures de hatha-yoga. Ces postures de yoga ne sont pas décrites en détails, il faudra utiliser un quelconque manuel de yoga. À noter que toutes ces postures s’enchaînent sans temps mort, contrairement au hatha-yoga classique.

Pendant les exercices il faudra respirer d’une façon particulière pour agir sur la capacité respiratoire : inspirer à fond et s’efforcer d’inspirer plus pendant 15 à 20 secondes puis expirer rapidement.

Voici ces exercices :

– S’assoir en tailleur, redresser le dos et plier les bras en mettant les mains ouvertes derrière la nuque les doigts se touchants; tirer les coudes vers l’arrière.

– S’assoir en tailleur,  redresser le dos et plier les bras en mettant les avant bras derrière la nuque; les mains sont jointes les doigts pointés vers le sol.

– S’assoir en tailleur, redresser le dos et plier le bras gauche en mettant l’avant bras contre le dos, les doigts pointés vers le ciel; mettre le bras droit autour du coup par devant et agripper la main gauche à la main droite; si vous n’y arrivez pas, utiliser un mouchoir ou une cordelette dont les extrémités seront saisies par les 2 mains; changer de côté.

– S’assoir en tailleur, redresser le dos et plier le bras gauche en mettant l’avant bras contre le dos, les doigts pointés vers le ciel; plier le bras droit, mettre l’avant bras derrière la tête et la nuque et agripper la main gauche avec la main droite; si vous n’y arriver pas, utiliser un mouchoir ou une cordelette dont les extrémités seront saisies par les 2 mains; changer de côté.

– Croiser les jambes en lotus et faire une flexion avant avec les bras étendus en V; il s’agit d’une posture difficile, aussi faut-il commencer par le demi lotus de chaque côté pour arriver au lotus et ensuite à la flexion avant.

– Assis parterre, plier les jambes, écarter les pieds et asseyez-vous entre les pieds écartés, faire une flexion avant avec les bras étendu en V; comme pour la posture précédente, il s’agit d’y arriver très progressivement.

– Mettre un genou à terre et étendre l’autre jambe par devant en cherchant à faire le grand écart.

– Se mettre debout et écarter les jambes le plus possible en cherchant à faire le grand écart.