La religion du karma

Dans le Bouddhisme et L’Hindouisme, karma signifie la conséquence logique d’une action.

Dans ces religions,  le karma est la loi universelle. Dans les religions monothéistes (judaïsme, christianisme et islam) existe ce qu’on appel la justice divine. Dans les religions monothéistes (judaïsme, christianisme et islam) existe ce qu’on appelle la justice divine. Si Dieu est vu comme omniprésent, la justice divine l’est également et on peut penser qu’il s’agit de la même chose que le karma. On peut aussi penser que quelqu’un qui prie 3 heures par jours sera plus tard bien plus favorisé que celui qui prie 1 quart d’heure par jour seulement. Si le karma ou la justice divine sont la loi universelle alors l’avantage est nécessairement évalué de façon précise.

Il n’y a pas d’évaluation plus précise que celle ou on compte par points. Si le karma ce compte par points, le but de la vie est d’avoir le plus de points possibles par des pratiques spirituelles intenses et quotidiennes. Il s’en suit une religion à caractère universel est possible et comporte 2 règles : 

1 – Se faire le karma le meilleur selon les possibilités de chacun.

2 – Ne faire souffrir personne.

Il s’agit donc d’une religion où on est libre de faire ce que l’on veut à condition de suivre ces 2 règles.

Les pratiques spirituelles à observer sont les suivantes : se pincer les phalanges des doigts ou les doigts de diverses façons avec l’ongle du pouce ou les ongles du pouce et de l’index en se concentrant légèrement sur la sensation de douleur; il est également possible de serrer les 2 poings assez fortement. La douleur ou la sensation de gêne physique agit sur le karma en le faisant augmenter fortement. Il en va de même du jeûne et toute forme d’effort physique ou mental. Il faut associer prière ou répétition de mantra à ces pratiques.

On prie Dieu vu comme le niveau spirituel le plus élevé comme ça on est sur de savoir à qui on s’adresse. On peut répéter vite ou lentement le nom de Dieu dans chaque langue; on peut répéter « Yaweh », « Dieu », « Allah », « Ram »(Ram est le nom de Dieu dans l’Hindouisme), « Tao »(Tao est la désignation de l’absolu en Chine).

On peut aussi faire des prières spécifiques pour obtenir quelque chose de particulier ou simplement pour rendre hommage à Dieu. Voici quelques prières qu’on peut faire : « Loué soit le Seigneur »; « Seigneur bénissez moi »; « Seigneur je vous aime »; « Seigneur, donnez-moi une vie parfaite »; « Seigneur, donnez-moi l’âme-sœur »; « Seigneur aidez-moi à guérir ma maladie »; « Seigneur, rendez-moi riche ».

On peut aussi répéter un mantra, par exemple : « Ma »; « Om Tat Sat » ( se sont tous les 2 des mantras classiques en Inde; on peut répéter « Om » ou n’importe quel mantra existant dans le Bouddhisme, l’Hindouisme ou le Taoïsme. D’autres pratiques spirituelles sont possibles : balancements (on se balance d’avant en arrière ou bien on se balance de droite à gauche lentement avec les pieds parallèles écartés de la largeur des épaules, on plie les genoux de manière à faire pression sur la plante des pieds; il s’agit d’un exercice de Qi Gong qui s’appelle le retour du printemps. La posture à genoux sur une surface dure peut être utilisée (pas plus de 20 minutes par jour sinon on risque une douleur permanente aux genoux). Il y a aussi le classique de toutes les religions, la prosternation : on se prosterne front au sol sur une surface dure (ça fait très mal au front les premiers temps mais si on persévère la peau du front s’épaissit et la douleur disparaît). Toutes ces pratiques (balancement, posture à genoux et prosternation doivent s’accompagner des doigts pincés ou de poings serrés plus prière ou mantra. Il y a d’autres pratiques spirituelles très classiques, ce sont le jeûne et la chasteté. Il faut jeûner soit 24 heures par semaine, soit supprimer le repas de midi trois fois par semaine, soit manger 2 fois par jour à 12 heures d’intervalle 6 jours sur 7.

Pour ce qui est de la chasteté, il serait bon de s’abstenir de rapports sexuels et de ne pas se masturber au moins une fois par semaine de 23 heures à 23 heures plus tard le lendemain : les points de karma sont comptés probablement vers minuit ou alors vers 6 heures du matin. On peut évidemment observer plusieurs jours de chasteté par semaine si on a un besoin sexuel très moyen.

Autres possibilités : ceux qui s’intéressent au yoga ou aux exercices physiques en général : on peut associer la pratique du yoga à la répétition mentale d’une prière ou d’un mantra; il faudra alors à chaque fois que c’est possible se pincer les doigts avec le

Dans le Bouddhisme et L’Hindouisme, karma signifie la conséquence logique d’une action.

Dans ces religions,  le karma est la loi universelle. Dans les religions monothéistes (judaïsme, christianisme et islam) existe ce qu’on appel la justice divine. Dans les religions monothéistes (judaïsme, christianisme et islam) existe ce qu’on appelle la justice divine. Si Dieu est vu comme omniprésent, la justice divine l’est également et on peut penser qu’il s’agit de la même chose que le karma. On peut aussi penser que quelqu’un qui prie 3 heures par jours sera plus tard bien plus favorisé que celui qui prie 1 quart d’heure par jour seulement. Si le karma ou la justice divine sont la loi universelle alors l’avantage est nécessairement évalué de façon précise.

Il n’y a pas d’évaluation plus précise que celle ou on compte par points. Si le karma ce compte par points, le but de la vie est d’avoir le plus de points possibles par des pratiques spirituelles intenses et quotidiennes. Il s’en suit qu’une religion à caractère universel est possible et comporte 2 règles : 

1 – Avoir le maximum de points de karma selon les capacités de chacun.

2 – Ne faire souffrir personne.

Il s’agit donc d’une religion où on est libre de faire ce que l’on veut à condition de suivre ces 2 règles.

Les pratiques spirituelles à observer sont les suivantes : se pincer les phalanges des doigts ou les doigts de diverses façons avec l’ongle du pouce ou les ongles du pouce et de l’index en se concentrant légèrement sur la sensation de douleur; il est également possible de serrer les 2 poings assez fortement. La douleur ou la sensation de gêne physique agit sur le karma en le faisant augmenter fortement, ou bien laisser pousser les ongles, serrer les 2 poings mettre les ongles des 2 pouces sur les côtés de l’index en appuyant, amener les poings à hauteur de poitrine, se concentrer sur la sensation des 2 poings serrés. Il faut associer prière ou répétition de mantra à ces pratiques. La douleur ou la sensation de gêne physique agit sur le karma en le faisant augmenter de beaucoup. Il en va de même du jeûne et de toute forme d’effort physique ou mental. 

On prie Dieu vu comme le niveau spirituel le plus élevé comme ça on est sur de savoir à qui on s’adresse. On peut répéter vite ou lentement le nom de Dieu dans chaque langue; on peut répéter « Yaweh », « Dieu », « Allah », « Ram »(Ram est le nom de Dieu dans l’Hindouisme), « Tao »(Tao est la désignation de l’absolu en Chine).

On peut aussi faire des prières spécifiques pour obtenir quelque chose de particulier ou simplement pour rendre hommage à Dieu. Voici quelques prières qu’on peut faire : « Loué soit le Seigneur »; « Seigneur bénissez moi »; « Seigneur je vous aime »; « Seigneur, donnez-moi une vie parfaite »; « Seigneur, donnez-moi l’âme-sœur »; « Seigneur aidez-moi à guérir ma maladie »; « Seigneur, rendez-moi riche ».

On peut aussi répéter un mantra, par exemple : « Ma »; « Om Tat Sat » ( se sont tous les 2 des mantras classiques en Inde; on peut répéter « Om » ou n’importe quel mantra existant dans le Bouddhisme, l’Hindouisme ou le Taoïsme. D’autres pratiques spirituelles sont possibles : balancements (on se balance d’avant en arrière ou bien on se balance de droite à gauche lentement avec les pieds parallèles écartés de la largeur des épaules, on plie les genoux de manière à faire pression sur la plante des pieds; il s’agit d’un exercice de Qi Gong qui s’appelle le retour du printemps. La posture à genoux sur une surface dure peut être utilisée (pas plus de 20 minutes par jour sinon on risque une douleur permanente aux genoux). Il y a aussi le classique de toutes les religions, la prosternation : on se prosterne front au sol sur une surface dure (ça fait très mal au front les premiers temps mais si on persévère la peau du front s’épaissit et la douleur disparaît). Toutes ces pratiques (balancement, posture à genoux et prosternation doivent s’accompagner des doigts pincés ou de poings serrés plus prière ou mantra. Il y a d’autres pratiques spirituelles très classiques, ce sont le jeûne et la chasteté. Il faut jeûner soit 24 heures par semaine, soit supprimer le repas de midi trois fois par semaine, soit manger 2 fois par jour à 12 heures d’intervalle 6 jours sur 7.

Pour ce qui est de la chasteté, il serait bon de s’abstenir de rapports sexuels et de ne pas se masturber au moins une fois par semaine de 6 heures du matin à 6 heures du matin 24 heures plus tard le lendemain : les points de karma sont comptés probablement vers minuit ou alors un plus tard. On peut évidemment observer plusieurs jours de chasteté par semaine si on a un besoin sexuel très moyen.

Autres possibilités : ceux qui s’intéressent au yoga ou aux exercices physiques en général : on peut associer la pratique du yoga à la répétition mentale d’une prière ou d’un mantra; il faudra alors à chaque fois que c’est possible se pincer les doigts avec les ongles ou serrer les poings en plus de la prière ou du mantra. On peut aussi faire de la musculation ou du sport ou pratiquer un art martial en faisant la même chose qu’avec le yoga comme on vient de l’expliquer. Que le sport ou la musculation agisse sur la karma peut paraître étonnant mais tout ce qui demande un effort physique ou mental a une action positive sur le karma.

Autre exercice qui vous fera le plus grand bien : se tenir debout, pieds parallèles écartés de la largeur des épaules, plier les genoux de façon accentuée mais sans que les jambes soient à angle droit; lever les 2 bras à la verticale, les faire parallèles et les étirer le plus possible vers le haut; serrer fortement les 2 poings; inspirer à fond et s’efforcer d’inspirer encore plus pendant un temps aussi long que possible, puis expirer et baisser les bras, mettre les jambes droites, se reposer 10 secondes puis recommencer. Pendant tout l’exercice répéter prière ou mantra. Cette exercice développe la capacité respiratoire. Plus vous avez une capacité respiratoire plus vous aurez d’énergie, physiquement et mentalement. Vous serez alors capable d’agir pour changer de vie et vous pourrez vous faire un karma en or massif grâce à des pratiques spirituelles prolongées. Songez-y !

A faire 15 à 30 minutes par jour.

Pour faciliter la répétition de prière ou de mantra on peut utiliser un métronome (en vente dans les magasins d’instruments de musique). On le règle à la vitesse désirée et on répète la prière ou le mantra à raison d’une syllabe par « bip ». 

Conclusion : d’une manière générale il est fortement recommandé d’associer prière ou mantra + douleur ou effort physique + jeune + chasteté. Plus ces pratiques sont intenses plus vous serez avantagés dans votre vie présente ou dans des incarnations futures. 3 heures par jour de pratiques spirituelles rapportent 3 fois plus de points que seulement 1 heure et par conséquent 3 fois plus d’avantages. Dans le bouddhisme cela s’appelle 

« accumuler les mérites ». Alors réfléchissez à ce que vous voulez faire de votre vie….

s ongles ou serrer les poings en plus de la prière ou du mantra. On peut aussi faire de la musculation ou du sport ou pratiquer un art martial en faisant la même chose qu’avec le yoga comme on vient de l’expliquer. Que le sport ou la musculation agisse sur la karma peut paraître étonnant mais tout ce qui demande un effort physique ou mental a une action positive sur le karma.

Conclusion : d’une manière générale il est fortement recommandé d’associer prière ou mantra + douleur ou effort physique + jeune + chasteté. Plus ces pratiques sont intenses plus vous serez avantagés dans votre vie présente ou dans des incarnations futures. Trois par jour de pratiques spirituelles rapportent 3 fois plus de points que seulement 1 heure et par conséquent 3 fois plus d’avantages. Alors réfléchissez à ce que vous voulez faire de votre vie….