L’éveil

L’éveil est également appelé union avec Dieu, illumination, libération, réalisation, satori, nirvana, moksha (en Inde) ou fana chez les soufis musulmans. Cela consiste en résumé à avoir des nerfs d’acier et du bonheur dans la tête en permanence. Cela ne consiste pas à abandonner l’égo et ses désirs ou à devenir une sorte de feuille morte ballotée par le vent. Ce n’est pas non plus une extase, bien que l’extase soit possible chez les éveillés. On peut distinguer 10 états de conscience :

1 État de sommeil sans rêves.

2 État de sommeil avec rêves.

3 État de veille ordinaire avec agitation.

4 État de veille ordinaire avec calme léger.

5 État de calme assez fort, on peut parler d’éveil partiel.

6 État de calme presque complet, proche de l’état d’éveil.

7 État d’éveil avec paix parfaite et joie suprême d’exister.

8 État d’extase ou on perd les sensations physiques, ou ne subsiste plus un état de paix, de bonheur et de douceur divine.

9 État d’extase plus fort que l’état précédant.

10 État d’extase absolue.

Si vous êtes persévérants, chacun de ces états de conscience peut être connu de vous à partir de l’état de conscience numéro 4.

Pour atteindre l’éveil, l’état de conscience numéro 7, il faut avoir pratiqué le Shakti-yoga pendant suffisamment longtemps pour obtenir un certain calme intérieur.

On n’est alors apte à utiliser l’exercice de conscience du corps physique qui consiste en la chose suivante : sentir sont corps de la tête aux pieds, sentir ses gestes, observer le corps physique, observer ses gestes. Ceci est à faire en permanence, sans arrêt au cours de la journée. La réussite est à se prix. Pour se qui est de l’extase il y a une méthode simple qui y conduit : elle sera donnée à tous ceux qui se seront éveillés et auront réalisé l’état de conscience numéro 7.